Gustave Lyon

 

   GUSTAVE LYON

 

 

 

        

         Gustave Lyon

 

 

Gustave Lyon Ingénieur des Mines et Polytechnicien, gendre et successeur d'Auguste Wolff, sort le 100.000è piano Pleyel au moment de  l'Exposition Universelle de 1889.

 

Il modernise la manufacture de St Denis, fait travailler 800 ouvriers qui sortent près de 4.000 pianos par an, et perfectionne des instruments qui deviennent de plus en plus performants.

 

La revue Musica relate en 1912 l'épopée de 6 mois en Extrême Orient d'une jeune virtuose, Mme Miquel Alzieu qui avait sillonné toutes les routes du Japon, de Chine, du Cambodge, du Vietnam, .. accompagnée de son piano de concert de 600 kilos transporté en train, en bateau, à dos d'éléphant,  ou en jonque, sans que le piano ne se dérègle malgré l'humidité et les très fortes températures !

 

Gustave Lyon n'aura de cesse d'innover et de surprendre en créant des instruments inédits comme le piano double avec un clavier à chaque extrémité, le Pleyela, un piano totalement automatique grâce à des rouleaux, ou encore les grands pianos de concerts de 2m80.

 

Il voulut également perpétuer l'œuvre de Camille Pleyel en créant une salle de concert digne des pianos Pleyel : pour les 120 ans de la Manufacture, il bâtit alors la Salle Pleyel, magnifique et gigantesque bâtiment Art Déco faubourg Saint Honoré, avec trois salles de concerts pouvant accueillir 3000 spectateurs, 58 studios de musique, un magasin de phonographe et une grande galerie d'exposition des pianos Pleyel.

 

Les pianos Pleyel fêtent cette année leurs 200 ans d'existence et la Salle Pleyel, réouverte l'an dernier, fête ses 80 ans.



05/02/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres